Fil de sang

Hilo de mi sangre (quien te enrollara)?

Fil de (mon) sang
Qui t’enroulera

Telle une bobine enchantée la création coule des veines de Rivero, rivière, et se déverse de façon inespérée, sans respecter un ordre précis autre que son besoin d’expression.
La diversité de format, de supports, de sujets répondent à ce fil rouge qui nous garde en vie et qui nous conduit à travers le chemin de la Vie comme l’art ultime de l’existence. L’art se révèle comme le besoin sanguin, physique, omniprésent, caché dans les moindres méandres du temps de la vie du peintre.

Les œuvres que vous allez regarder sont un miroir de la vie, un collier des perles colorées reliées par un fil rouge qui n’est jamais unique ni droit (même si parfois il est tendu) mais qui tourne, nous encercle, se replie, s’effiloche pour revenir à son unicité avec une nouvelle force et toujours avec une esthétique riche en symboles.
Chaque œuvre garde le secret d’une histoire, d’une légende, d’un souvenir, d’un sentiment.

Loin des étiquettes ce fil rouge est libre de créer des enchevêtrements, de confondre celui qui le suivra, sans jamais nous abandonner dans cette sorte de labyrinthe qu’est l’art.

Suivez le le fil rouge, fil de sang, sève porteuse des larmes et des joies, qui coule sous la peau du peintre.

Texte de présentation pour l’exposition du peintre Francisco Rivero à Paris, mai 2014

20140513-210148.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s