Cuba – USA, retour à la case de départ?

les drapeaux américains sont des plus un plus visibles dans les rues de La Havane

Photo by Guiro Les drapeaux américains sont des plus un plus visibles dans les rues de La Havane

Des nombreuses personnes me demandent ce qui va se passer à Cuba, maintenant que nous sommes amis avec les États-Unis. J’aimerais bien le savoir moi aussi.

Entre temps on espère. On espère que les nouveaux amis ne vont pas dénaturer « l’authenticité » du pays, mais qu’ils vont apporter assez pour que cette « authenticité » puisse se moderniser et s’insérer dans le rythme global.

L’ouverture ne signifie pas la même chose pour tout le monde. Pour les plus jeunes, accès à Internet, aux biens de consommation, davantage de chaînes à la TV et surtout du travail. Du travail pour vivre normalement sans devoir contourner la loi, sans « adapter » la loi, sans dérober des biens pour consommer ou pour revendre, enfin, un travail qui apporte dignité et redresse l’ordre social basculé par la crise des années 90. Pour qu’étudier ait à nouveau du sens, devienne la promesse d’une vie professionnelle et non pas d’une vie de frustration ou d’émigration.

Pour d’autres, ouverture rime avec risque. Risque de perdre le contrôle, notamment économique et financier du pays. « Au mieux nous serons comme la Chine » disent certains… Mais aussi risque de revoir défiler en arrière 60 ans de sacrifice et de contrainte révolutionnaire, comme dans un mauvais rêve.

Pour ceux qui sont loin, cette reprise est peut être l’opportunité du retour, de l’ouverture d’un business près des siens, de voir à nouveau la famille réunie autour de la table de la cuisine.

Chacun vit la reprise des relations comme une circonstance porteuse d’espoir, une promesse de changements et la fin d’un conflit qu’a justifié une politique de défense vers l’extérieur et de restrictions vers l’intérieur. Entre temps, les Cubains et les Cubaines ressortent les drapeaux, ceux qu’on porte depuis longtemps, plus ou moins discrets, enfin visibles et acceptés.

Ne ratez pas le blog du photographe Guiro (qui me permets d’utiliser ses images, Merci!!!), témoin silencieux des clichés en voie de disparition. http://www.jorgeguiro.com/blog/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s