Comprendre Cuba – Internet ou l’Odyssée du cyberespace

Comprendre Cuba passe par la connaissance de son histoire, de sa culture, de sa langue. Mais cette île caribéenne reste un mystère qui ne se dévoile pas facilement pour plusieurs raisons : elle reste une exception économique et politique dans la région et de ce fait le pays a développé des mécanismes de fonctionnement, qui ont donné lieu à un cadre assez surprenant pour le touriste ou l’investisseur potentiel, appuyés par une législation éparpillée et diffuse. En outre si vous comptez vous installer à Cuba ou y séjourner pour une longue période, il y a certaines informations que vous devriez connaitre avant votre départ.

Internet, pas encore pour tous

L’accès à Internet à Cuba est relativement récent chez les particuliers, mais pour les sociétés étrangères et certains départements dans les ministères et autres entités publiques cet accès date des années 90. Le service est centralisé et contrôlé par l’état, et l’information sur Internet n’occupe pas encore une place trop importante dans la communication officielle.

Si vous cherchez des informations fiables sur Cuba méfiez vous  de ce que l’on trouve sur Internet, car les sources non officielles diffusent souvent des informations erronées ou incomplètes. Vérifiez si possible la dernière mise à jour de la page officielle (éditée par le gouvernement) que vous consultez et la source employée. Si vous parlez espagnol, n’hésitez pas à consulter les journaux Granma, Juventud Rebelde et Trabajadores ainsi que le site de la Gaceta Oficial de Cuba. Appuyez-vous sur les services de nombreux professionnels qui proposent de l’accompagnement pour investir à Cuba et du service commercial de l’Ambassade de Cuba si vos objectifs concernent les affaires.

Se connecter ou ne pas se connecter, that’s the question!

La connectivité est gérée par Etecsa. Cette Entreprise publique propose depuis peu de temps un accès aux particuliers via des comptes d’accès appelés Nauta. La connexion est possible depuis des salles de navigation ou dans les espaces avec couverture WiFi. Ce compte permet un accès permanent (rechargeable) et propose la navigation Internet ainsi qu’un mail @nauta accessible depuis les smartphones.

Il faut compter 2CUC (peso convertible) pour une heure si le compte est permanent. Sinon, il faut acheter une carte prépayée pour un accès temporaire. Si bien les bureaux d’Etecsa sont souvent en rupture de stock des cartes, autours de points WiFi des revendeurs ne manqueront pas de vous en proposer.

En ce qui concerne la connexion Internet via une ligne téléphonique, elle est réservée aux entreprises et aux étrangers avec une résidence temporaire ou permanente à Cuba. La connexion atteint une vitesse maximale de 56 Kbps, de ce fait l’envoi et la réception de pièces jointes volumineuses est assez difficile voire impossible. Les applications de vidéo conférences du type skype ne sont pas supportées et les services de messageries instantanées (chat) fonctionnent de façon irrégulière et imprévisible. En ce qui concerne l’ADSL, ce service est destiné uniquement aux sociétés immobilières. Pour plus d’information consultez le site d’Etecsa (en espagnol) ou faites-vous conseiller avant votre départ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s